Alfred et Charlie

.. C'était sûr, il fallait bien s'en douter... le Festival de BD d'Angoulême se devait de rendre hommage à Charlie... il est juste regrettable qu'ils n'y aient pas pensé avant... car si Wolinski a bien été Président en 2005, le Festival a toujours négligé l'immense CABU !!!

.. D'un autre côté que peut-on attendre d'un évènement qui après des débuts conviviaux est devenu une monstrueuse machine commerciale dévouée aux éditeurs et tournée uniquement vers le profit ? ...

Retour à l'accueil